FAQ - Nutrition

NUTRITION ENTERALE

Combien de temps va durer la nutrition entérale ?

La durée de la nutrition entérale est propre à chaque personne, et son maintien est réévalué régulièrement par l’équipe médicale.

Pourquoi cette nutrition entérale ?

Pour restaurer et maintenir mon état nutritionnel. Assurer à l’organisme un apport suffisant en micronutriments, minéraux et oligo-éléments.

Si je ne me sens pas très bien, que dois-je faire ?

Prendre connaissance des conseils retrouvés dans le guide de nutrition entérale à domicile « que faire en cas de complications » ou contacter l’équipe diététique de DDS Assistance au 03 81 525 125.

Puis-je modifier la programmation de ma pompe de nutrition ?

OUI, mais uniquement en fonction de ma propre tolérance au programme ; et toujours conformément à ma prescription médicale.

Que dois-je faire si je n’ai plus de matériel à la maison ?

Contacter l’équipe de DDS Assistance au 03 81 525 125.

NUTRITION ORALE

Le complément alimentaire peut-il être pris à la place d’un repas ?

NON, car comme son nom l’indique, il doit compléter les repas et non les remplacer pour maintenir la prise de repas ou de collation au cours de la journée.

Quand prendre le complément alimentaire ?

A distance des repas afin de conserver l’appétit, les prises peuvent être fractionnées sur la journée.

Faut-il continuer à manger « par la bouche » ?

OUI, tant que cela est possible, il est primordial de maintenir des prises per os pour maintenir une mastication et déglutition quotidienne. Les diététiciennes seront également présentes pour apporter des conseils sur les textures à privilégier.

Faut-il que je règle mes compléments alimentaires ?

Si la pathologie est en rapport avec une Affection Longue Durée, la prise en charge s’effectue par la sécurité sociale et les mutuelles.

Quel coût pour le traitement de nutrition entérale à domicile ? 

Pour les pathologies en rapport avec une Affection Longue Durée, la prise en charge en tiers payant par la sécurité sociale est de 100%. 
​En dehors de ce cas et comme tout autre soin, la prise en charge s’effectue par la sécurité sociale et les mutuelles.